LES PRIX 2019!

LES PRIX 2019!

Saint-Pacôme, le 5 octobre 2019

Encore une fois cette année, l’histoire se répète alors que l’auteur André Jacques remporte le prix Saint-Pacôme pour une seconde fois, au terme des délibérations des membres du jury, avec son polar Ces femmes aux yeux cernés publié aux Éditions Druide, auquel une bourse de 3 500 $ est rattachée, bourse offerte conjointement par Les libraires, la Municipalité de Saint-Pacôme et la MRC de Kamouraska, via le Fonds de développement des territoires-Volet amélioration des milieux de vie. Monsieur Jacques avait déjà obtenu le prix en 2016 pour son roman La bataille de Pavie, paru également aux Éditions Druide. Cette 18e remise de prix organisée par la Société du roman policier de Saint-Pacôme (SRPSP) le samedi 5 octobre dernier a réuni à guichets fermés, plus d’une centaine de convives au Club de golf de Saint-Pacôme.

PRIX SAINT-PACÔME
« Séduit par les qualités littéraires de l’ouvrage, par la complexité de l’enquête et par la profondeur des personnages, le jury a choisi Ces femmes aux yeux cernés comme meilleur roman policier de l’année. Ce roman nous révèle une maîtrise assurée du récit, une mise en place sans faille du suspense et des personnages récurrents qui se complexifient à chaque roman. De Montréal à Barcelone, en passant par Paris, l’homme, sa compagne et sa fille flirtent avec la violence, les scènes de carnage et l’esthétisme artistique. André Jacques nous plonge dans le milieu de l’art et de ses travers, tout en nous charmant par la qualité de sa langue et la justesse de son style », de déclarer Richard Migneault, président du jury, directeur d’école à la retraite, lecteur compulsif, chroniqueur et passeur littéraire, qui prend plaisir à parler des livres qu’il aime. Les autres membres du jury étaient Michel Bélair, journaliste culturel à la retraite et chroniqueur polar au journal Le Devoir, ainsi que Lise Audet-Lapointe, grande lectrice et libraire à la retraite.

Rappelons que les deux autres finalistes étaient François Lévesque pour Neiges rouges publié chez Alire et Johanne Seymour pour son polar Rinzen – La beauté intérieure publié chez Libre Expression. Chacun a reçu une bourse de 500 $.


PRIX SAINT-PACÔME INTERNATIONAL
La coopérative Les libraires, qui regroupe sous sa bannière plus d’une centaine de librairies indépendantes à travers le Québec, est un fier partenaire pour une cinquième année de la SRPSP en vue de la remise du prix Saint-Pacôme International du roman policier. Ce prix de reconnaissance a été remis au roman L’arbre aux morts de l’auteur américain Greg Iles paru chez Actes Sud. Rappelons que, pour ce prix, le jury est composé de libraires membres de la coopérative.


AUTRES PRIX
Le prix Coup de cœur remis pour une troisième fois par le vote du grand public a battu tous les records avec 1 400 votes, via le site Internet de la SRPSP. Il a été décerné à Guillaume Morrissette pour son livre Le tribunal de la rue Quirion paru chez Guy Saint-Jean Éditeur. Quant au prix Jacques-Mayer du premier polar décerné par les trois juges, c’est le roman Terminal Grand Nord d’Isabelle Lafortune, publié chez XYZ, qui a été récompensé. « Les membres du jury ont reconnu les grandes qualités de l’auteure, sa capacité à développer une intrigue bien ficelée et à mettre en scène des personnages crédibles et attachants, déjouant les standards et les lieux communs. Avec son écriture cinématographique et son sens du suspense, Isabelle Lafortune possède le talent pour prendre une place importante dans le monde du polar québécois », de préciser Richard Migneault. Mentionnons également qu’une bourse de 500 $ est remise pour chacun de ces prix.

Finalement, en ce qui concerne le premier prix de la rivière Ouelle de la nouvelle policière, catégorie senior, il est allé à Madame Huguette Guay de Mont-Carmel pour sa nouvelle Du rose saumon au rouge vif (bourse de 300 $) alors que le deuxième prix a été remis à Madame Odette Delisle de L’Islet pour sa nouvelle Assassinat à Doyo (bourse de 200 $).

EN TERMINANT
Rappelons qu’en 2018, c’est l’auteur Jean-Jacques Pelletier, qui s’était vu remettre le prix Saint-Pacôme pour son roman Deux balles, un sourire publié chez Hurtubise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *