Archives de
Auteur : SRPSP-2017

LES PRIX 2019!

LES PRIX 2019!

Saint-Pacôme, le 5 octobre 2019

Encore une fois cette année, l’histoire se répète alors que l’auteur André Jacques remporte le prix Saint-Pacôme pour une seconde fois, au terme des délibérations des membres du jury, avec son polar Ces femmes aux yeux cernés publié aux Éditions Druide, auquel une bourse de 3 500 $ est rattachée, bourse offerte conjointement par Les libraires, la Municipalité de Saint-Pacôme et la MRC de Kamouraska, via le Fonds de développement des territoires-Volet amélioration des milieux de vie. Monsieur Jacques avait déjà obtenu le prix en 2016 pour son roman La bataille de Pavie, paru également aux Éditions Druide. Cette 18e remise de prix organisée par la Société du roman policier de Saint-Pacôme (SRPSP) le samedi 5 octobre dernier a réuni à guichets fermés, plus d’une centaine de convives au Club de golf de Saint-Pacôme.

PRIX SAINT-PACÔME
« Séduit par les qualités littéraires de l’ouvrage, par la complexité de l’enquête et par la profondeur des personnages, le jury a choisi Ces femmes aux yeux cernés comme meilleur roman policier de l’année. Ce roman nous révèle une maîtrise assurée du récit, une mise en place sans faille du suspense et des personnages récurrents qui se complexifient à chaque roman. De Montréal à Barcelone, en passant par Paris, l’homme, sa compagne et sa fille flirtent avec la violence, les scènes de carnage et l’esthétisme artistique. André Jacques nous plonge dans le milieu de l’art et de ses travers, tout en nous charmant par la qualité de sa langue et la justesse de son style », de déclarer Richard Migneault, président du jury, directeur d’école à la retraite, lecteur compulsif, chroniqueur et passeur littéraire, qui prend plaisir à parler des livres qu’il aime. Les autres membres du jury étaient Michel Bélair, journaliste culturel à la retraite et chroniqueur polar au journal Le Devoir, ainsi que Lise Audet-Lapointe, grande lectrice et libraire à la retraite.

Rappelons que les deux autres finalistes étaient François Lévesque pour Neiges rouges publié chez Alire et Johanne Seymour pour son polar Rinzen – La beauté intérieure publié chez Libre Expression. Chacun a reçu une bourse de 500 $.


PRIX SAINT-PACÔME INTERNATIONAL
La coopérative Les libraires, qui regroupe sous sa bannière plus d’une centaine de librairies indépendantes à travers le Québec, est un fier partenaire pour une cinquième année de la SRPSP en vue de la remise du prix Saint-Pacôme International du roman policier. Ce prix de reconnaissance a été remis au roman L’arbre aux morts de l’auteur américain Greg Iles paru chez Actes Sud. Rappelons que, pour ce prix, le jury est composé de libraires membres de la coopérative.


AUTRES PRIX
Le prix Coup de cœur remis pour une troisième fois par le vote du grand public a battu tous les records avec 1 400 votes, via le site Internet de la SRPSP. Il a été décerné à Guillaume Morrissette pour son livre Le tribunal de la rue Quirion paru chez Guy Saint-Jean Éditeur. Quant au prix Jacques-Mayer du premier polar décerné par les trois juges, c’est le roman Terminal Grand Nord d’Isabelle Lafortune, publié chez XYZ, qui a été récompensé. « Les membres du jury ont reconnu les grandes qualités de l’auteure, sa capacité à développer une intrigue bien ficelée et à mettre en scène des personnages crédibles et attachants, déjouant les standards et les lieux communs. Avec son écriture cinématographique et son sens du suspense, Isabelle Lafortune possède le talent pour prendre une place importante dans le monde du polar québécois », de préciser Richard Migneault. Mentionnons également qu’une bourse de 500 $ est remise pour chacun de ces prix.

Finalement, en ce qui concerne le premier prix de la rivière Ouelle de la nouvelle policière, catégorie senior, il est allé à Madame Huguette Guay de Mont-Carmel pour sa nouvelle Du rose saumon au rouge vif (bourse de 300 $) alors que le deuxième prix a été remis à Madame Odette Delisle de L’Islet pour sa nouvelle Assassinat à Doyo (bourse de 200 $).

EN TERMINANT
Rappelons qu’en 2018, c’est l’auteur Jean-Jacques Pelletier, qui s’était vu remettre le prix Saint-Pacôme pour son roman Deux balles, un sourire publié chez Hurtubise.

Les finalistes 2019

Les finalistes 2019

Martin Michaud,
invité d’honneur

Saint-Pacôme, le 5 septembre 2019 C’est en présence de Monsieur Martin Michaud, auteur des romans consacrés à l’enquêteur Victor Lessard et scénariste de la série télé mettant en vedette le même personnage, que se déroulera la 18e édition de la remise du prix Saint-Pacôme. Monsieur Michaud a lui-même été lauréat de ce prix en 2011 et 2013.

Madame Louise Chamberland, présidente de la Société du roman policier de Saint-Pacôme (SRPSP), se réjouit de la venue de M. Michaud pour cette 18e remise de prix.  « Recevoir Martin Michaud en tant qu’invité d’honneur, c’est pour nous une façon de reconnaître sa réussite et de lui démontrer la fierté que nous ressentons face à son succès », de déclarer la présidente.

Quant au principal intéressé, lorsqu’on lui demande pourquoi il a accepté l’invitation de la SRPSP, il mentionne : « J’ai eu le privilège de remporter deux fois le prix Saint-Pacôme ainsi que le Coup de cœur. Ces accolades m’ont aidé à bâtir un lectorat solide et à rayonner au Québec comme à l’étranger. Aujourd’hui, c’est à mon tour de redonner un peu de ce que j’ai reçu. »

Martin Michaud est l’auteur de neuf romans, dont le tout dernier sorti en librairie le 28 août dernier et intitulé Ghetto X. Notons qu’après quelques jours seulement, ce polar se retrouve déjà en première place du palmarès des ventes en librairie, en plus d’être encensé par les critiques littéraires.


GALA

Mentionnons que la soirée du gala aura lieu à la Salle Albert-Royer du Club de golf de Saint-Pacôme, le samedi 5 octobre à 18 h. Le prix du billet pour assister à cette soirée est de 60 $ par personne.

Finalement, rappelons que les auteurs qui ont retenu l’attention des trois juges cette année sont : André Jacques pour son polar Ces femmes aux yeux cernés publié aux Éditions Druide, François Lévesque pour son roman Neiges rouges paru chez Alire et finalement Johanne Seymour pour Rinzen : La beauté intérieure publié chez Libre Expression.

Pour information, vous pouvez écrire à info@romanpoliciersaintpacome.ca

Le vote est ouvert!

Le vote est ouvert!

La période de vote est du 15 juillet au 30 août 2019

Vous êtes fan de polars? Vous aimez le polar québécois? Alors, pourquoi ne pas participer au choix du roman qui recevra le prix Coup de cœur des amis du polar 2019
Pour ce faire, il vous suffit de consulter la liste des romans en lice cette année et de voter (formulaire ci-dessous) pour celui que vous avez préféré.
Le résultat sera divulgué le 5 octobre prochain, lors du gala annuel de la Société du roman policier de Saint-Pacôme, avec remise d’un trophée au gagnant.

Pour télécharger la liste des coups de coeur 2019 au format pdf cliquez-ici

Coup de coeur des amis du polar 2019

Coup de coeur des amis du polar 2019

À vos livres !

Vous êtes fan de polars? Vous aimez le polar québécois? Alors, pourquoi ne pas participer au choix du roman qui recevra le prix Coup de cœur des amis du polar 2019
Pour ce faire, il vous suffit de consulter la liste des romans en lice cette année (mise à jour au fur et a mesure de la réception des livres) et de voter pour celui que vous avez préféré.
Le résultat sera divulgué le 5 octobre prochain, lors du gala annuel de la Société du roman policier de Saint-Pacôme, avec remise d’un trophée au gagnant.

LE VOTE SERA ACCESSIBLE DU 15 JUILLET 2019
JUSQU’AU 30 AOÛT 2019.

Pour télécharger la liste des coups de coeur 2019 au format pdf cliquez-ici

Entrevues et discours 2018

Entrevues et discours 2018

Entrevue de Maureen Martineau pour son livre : La ville allumette

Entrevue de Guillaume Morrissette pour son livre : Deux coups de pied de trop

Norbert Spehner nous présente les finalistes internationaux

Maureen Martineau et Guillaume Morrissette mot de la fin

Les Lauréats du 17e gala

Les Lauréats du 17e gala

Saint-Pacôme, le 6 octobre 2018
Encore une fois cette année, l’histoire se répète alors que l’auteur Jean-Jacques Pelletier remporte le prix Saint-Pacôme pour une seconde fois, au terme des délibérations des membres du jury, avec son polar Deux balles, un sourire publié chez Hurtubise, auquel une bourse de 3 500$ est rattachée, bourse offerte conjointement par Les libraires, la Municipalité de Saint-Pacôme et grâce à la participation financière de la MRC de Kamouraska, via le Fonds de développement des territoires-Volet amélioration des milieux de vie. Monsieur Pelletier avait déjà obtenu le prix en 2004 pour son roman Le Bien des autres, paru chez AlireCette 17e remise de prix organisée par la Société du roman policier de Saint-Pacôme (SRPSP) le samedi 6 octobre dernier a réuni une centaine de convives au Centre municipal de Saint-Pacôme.

PRIX SAINT-PACÔME

« L’inspecteur-chef Dufaux, de la police de Montréal, parvient à louvoyer à travers les ennuis que lui causent les différents services policiers, du SCRS, à la SQ. Sa propre hiérarchie est minée par un gradé corrompu qui menace à la fois son équipe et une enquête complexe qui met à jour un complot écoterroriste. Malgré les embûches et grâce à son équipe de jeunes geeks surdoués, Dufaux parvient à déjouer tous les pièges. Manipulant allègrement structure narrative et savoureux dialogues, Jean-Jacques Pelletier effectue un remarquable retour au sommet avec ce polar haut en couleur », de déclarer Daniel Marois, président du jury et chroniqueur littéraire web au Huffington Post.

Les autres membres du jury étaient Robert Laplante, journaliste bédé et de littérature de l’imaginaire, ainsi que Lise Audet-Lapointe, grande lectrice et libraire à la retraite. Rappelons que les deux autres finalistes étaient Maureen Martineau pour La ville allumette publié chez VLB et Guillaume Morrissette pour son polar Deux coups de pied de trop chez Guy Saint-Jean Éditeur. Chacun a reçu une bourse de 500$.













PRIX SAINT-PACÔME INTERNATIONAL

Les librairies, coopérative qui regroupe sous sa bannière plus d’une centaine de librairies indépendantes à travers le Québec, sont un fier partenaire pour une quatrième année de la SRPSP en vue de la remise du prix Saint-Pacôme International du roman policier. Ce prix de reconnaissance a été remis à l’auteur polonais Zygmunt Miloszewski pour Inavouable paru aux Éditions Fleuve Noir. Rappelons que, pour ce prix, le jury est composé de libraires membres de la coopérative.

AUTRES PRIX

Le prix Coup de cœur, remis pour une seconde fois par le vote du grand public via le site Internet de la SRPSP, a été décerné à J.D. Kurtness pour son livre De vengeance paru chez L’instant même. Quant au Prix Jacques-Mayer du premier polar, c’est le roman La disparition de Kat Vandale de Christian Giguère, publié chez Héliotrope, qui a été récompensé. Une bourse de 500$ est remise pour chacun de ces prix.

Finalement, en ce qui concerne le prix de la rivière Ouelle de la nouvelle policière, catégorie senior, il est allé à Madame Caroline Émond de Lévis pour sa nouvelle Un plat qui se mange froid. La gagnante a reçu une bourse de 300 $.













EN TERMINANT

Rappelons qu’en 2017, c’est l’auteur drummondvillois Patrick Senécal, qui s’était vu remettre le prix Saint-Pacôme pour son roman L’autre reflet, publié chez Alire.