Archives de
Auteur : SRPSP-2017

RENDEZ-VOUS 2018

RENDEZ-VOUS 2018

RENDEZ-VOUS POUR LA 17e ÉDITION DU PRIX SAINT-PACÔME EN 2018

Saint-Pacôme, le 1 er décembre 2017

L’année 2017 a vu la Société du roman policier de Saint-Pacôme franchir le cap de ses 16 ans d’existence. Grâce à votre grande collaboration, nous avons pu soumettre à notre jury un total de 34 polars parus entre le 1er juillet 2016 et le 30 juin 2017.

Nos trois juges ont eu fort à faire. Après délibération, ils ont décidé de déclarer Patrick Senécal grand gagnant du prix Saint-Pacôme 2017 pour son roman L’autre reflet, publié chez Alire.

En vertu de nos règlements, tous les romans policiers québécois publiés entre le 1er juillet 2017 et le 29 juin 2018 sont admissibles au 17e prix Saint-Pacôme qui sera remis en octobre 2018, le tout accompagné d’une bourse désormais fixée à 3 500 $.

Vous avez déjà compris que nous vous invitons par la présente à nous transmettre les œuvres de vos auteurs de polars afin que nous puissions les acheminer à notre jury. Nous vous suggérons de nous faire parvenir ces romans le plus rapidement possible après leur parution afin de faciliter le travail de nos trois juges.

En plus d’attribuer le prix Saint-Pacôme , notre jury décerne également à l’auteur d’un premier polar le prix Jacques-Mayer, du nom du fondateur de la Société. Le récipiendaire en 2017 a été Éric Forbes, pour son roman Amqui, paru chez Héliotrope. Ce prix est doté d’une bourse de 500 $.

En 2018, la Société du roman policier de Saint-Pacôme remettra également le prix Saint-Pacôme Jeunesse, et ce, pour une troisième fois. Le prix, accompagné d’une bourse de 1 500 $, a récompensé cette année Laurent Chabin pour son roman intitulé La maison du silence, publié chez Hurtubise HMH. À noter, les romans admissibles à ce prix doivent être destinés à un public de jeunes lecteurs âgés entre 10 et 16 ans.

L’année 2017 a été porteuse de nouveautés pour la Société. Ainsi, nous nous sommes dotés de notre propre site internet que nous vous invitons à consulter www.romanpoliciersaintpacome.ca.Vous y trouverez d’ailleurs les règlements complets de nos différents concours.

Autre nouveauté en 2017, il a été possible pour tout lecteur de voter afin d’attribuer le prix Coup de cœur des amis du polar à l’un des titres en lice pour le prix Saint-Pacôme, et ce, à partir de notre site internet. Cette initiative se poursuivra en 2018.

Si vous désirez des informations supplémentaires, n’hésitez pas à contacter la personne responsable des communications, a info@romanpoliciersaintpacome.ca

Finalement, nous profitons de cette période de l’année pour vous souhaiter de très Joyeuses Fêtes. Paix, amour, joie, santé et de belles lectures pour l’année 2018! Merci de votre intérêt constant et grandissant pour la Société du roman policier et le prix Saint-Pacôme. Au plaisir de vous lire!

Les membres du conseil d’administration de la Société du roman policier de Saint-Pacôme.

Gala du roman policier 2017, les résultats !

Gala du roman policier 2017, les résultats !

PATRICK SENÉCAL,
GRAND GAGNANT DU
PRIX SAINT-PACÔME

Saint-Pacôme, le 7 octobre 2017 L’histoire se répète dix ans plus tard. L’auteur Patrick Senécal remporte le Prix Saint-Pacôme pour une seconde fois, au terme des délibérations des membres du jury, avec son polar L’autre reflet publié chez Alire, auquel une bourse de 3 500$ est rattachée, bourse offerte conjointement par la MRC de Kamouraska, la SODEC et les Librairies indépendantes du Québec (LIQ).
Cette 16
e remise de prix organisée par la Société du roman policier de Saint-Pacôme (SRPSP) le samedi 7 octobre dernier a réuni plus d’une centaine de convives au Centre municipal de Saint-Pacôme.


PRIX SAINT-PACÔME
« L’auteur confronte le processus de création, le rôle de la muse et questionne la société sur le prix du succès, le tout à travers la structure du suspense. Il propose un roman noir qui flirte avec l’horreur, alors qu’un auteur sans envergure est pris à plagier les scènes d’action d’une détenue», de mentionner Daniel Marois, président du jury et chroniqueur littéraire web au Huffington Post.

Les autres membres du jury étaient Robert Laplante, journaliste bédé et de littérature de l’imaginaire, ainsi que Lise Audet-Lapointe, grande lectrice et libraire à la retraite.

Rappelons que les deux autres finalistes étaient Marie-Ève Bourassa pour Frères d’infortune publié chez VLB et Jacques Côté pour son polar Où le soleil s’éteint publié chez Alire. Chacun a reçu une bourse de 500$, gracieuseté de la Caisse Desjardins de l’Anse de La Pocatière et de Canadian Tire/La Pocatière et Montmagny.


PRIX SAINT-PACÔME JEUNESSE
Le Prix Saint-Pacôme Jeunesse a été attribué pour une deuxième année. Ce prix, qui récompense l’auteur du meilleur roman policier destiné aux jeunes de 10 à 16 ans, a été remis pour une seconde année à Laurent Chabin, pour son roman La maison du silence, publié aux éditions Hurtubise HMH. Mentionnons qu’une bourse de 1 500 $, offerte par la Municipalité de Saint-Pacôme, est également attribuée à ce prix.

Pour l’année 2017, les membres du jury étaient : Dominique Giroux, présidente du jury, auteure et animatrice en littérature jeunesse, Alice Liénard, éditrice, et France Lapierre, conseillère pédagogique. « Les personnages sont bien développés, leurs sentiments crédibles et ils évoluent dans un contexte social bien décrit. Le roman est noir et on ressent très bien l’angoisse éprouvée par les jeunes», de mentionner Mme Giroux.


PRIX SAINT-PACÔME INTERNATIONAL
Les Librairies indépendantes du Québec, coopérative qui regroupe sous la bannière Les libraires plus d’une centaine de librairies indépendantes à travers le Québec, sont un fier partenaire pour une troisième année de la SRPSP en vue de la remise du Prix Saint-Pacôme International du roman policier. Ce prix de reconnaissance a été remis à Don Winslow pour Cartel paru aux Éditions du Seuil. Rappelons que, pour ce prix, le jury est composé de libraires membres de la coopérative.


AUTRES PRIX
Le Prix coup de cœur, remis pour la toute première fois par le vote du grand public via le nouveau site Internet de la SRPSP, a été décerné à Patrick Senécal pour L’Autre reflet. Ce dernier repart donc avec deux prix au terme de la soirée.

Quant au Prix Jacques-Mayer du premier polar, c’est le roman Amqui d’Éric Forbes, publié chez Héliotrope, qui a été récompensé. Une bourse de 500$ est remise pour chacun de ces prix, la première étant offerte par Canadien Tire de La Pocatière et Montmagnye et la seconde par Métro Lebel de La Pocatière.

Finalement, en ce qui concerne les Prix de la rivière Ouelle de la nouvelle policière, catégorie senior, le premier prix est allé à Madame Sonia Galopin de Québec pour sa nouvelle Loup solitaire. Le deuxième prix a été accordé à Madame Chantal Lecours de Montréal pour son texte intitulé Lola. Les gagnants ont reçu respectivement une bourse de 300 $ et de 200 $, gracieuseté de la Caisse Desjardins de l’Anse de La Pocatière.


EN TERMINANT
Rappelons qu’en 2016, c’est l’auteur sherbrookois André Jacques, qui s’était vu remettre le Prix Saint-Pacôme pour son roman La bataille de Pavie, publié chez Druide. Cette soirée de Gala mettait un terme à une fin de semaine bien remplie alors que le vendredi soir, le chroniqueur judiciaire Claude Poirier a donné une conférence devant plus de 80 personnes à l’église de Saint-Pacôme. Mentionnons également que, dans l’après-midi du samedi, la première édition du Salon du polar avait lieu, alors qu’une foule estimée au-delà de 100 personnes est venue entendre les conférenciers et rencontrer les personnalités et auteurs présents pour l’occasion.

La semaine prochaine sous le signe du polar !

La semaine prochaine sous le signe du polar !

Dans le cadre du 16e gala du roman policier de Saint-Pacôme, plusieurs évènements auront lieux du 4 au 7 octobre 2017.


DU CINÉMA GRATUIT – mercredi 4 octobre 2107


Pour une troisième année consécutive, en collaboration avec le Cinéma Louise de Saint-Pacôme, la SRPSP vous invite à venir vous plonger dans une enquête où deux policiers sont sur la piste d’un violent meurtrier en série. « Le désosseur » est un film paru en 1999 du réalisateur Phillip Noyce mettant en vedette Denzel Washington et Angelina Jolie.


CLAUDE POIRIER – vendredi 6 octobre 2017

Celui qui est connu du grand public québécois comme « Le négociateur », Claude Poirier, personnalité de renom dans le monde policier et des enquêtes, prononcera une conférence dès 20 h à l’église de Saint-Pacôme. Les billets pour assister à cette soirée sont au prix de 15 $ et sont disponibles à la Librairie L’Option de La Pocatière, au Marcher Ami Gilbert-Royer de Saint-Pacôme en plus d’être en vente à la porte le soir de l’évènement.


SALON DU POLAR – samedi 7 octobre 2017

Rendue possible grâce à un financement de 2 000 $ de l’Entente de développement culturel de la MRC de Kamouraska et du ministère de la Culture et des Communications du Québec cette première édition du Salon du polar débutera en matinée le 7 octobre à l’église de Saint-Pacôme, alors qu’une dizaine de kiosques y seront installés, regroupant ainsi des spécialistes du monde policier ou de la littérature.
Coroner, policier, enquêteur et spécialistes de la littérature policière seront présents lors de l’évènement.

  • Dès 10 h, la finaliste au Prix Saint-Pacôme 2017 Marie-Ève Bourrassa, nous expliquera pourquoi elle écrit des romans policiers.
  • À 11 h, le policier à la retraite de la Sûreté du Québec, Réjean Joseph, nous parlera des enquêtes policières.
  • Sur l’heure du midi, nous retrouverons Laurent Chabin, gagnant du Prix jeunesse 2016, qui expliquera pourquoi il écrit des romans policiers jeunesse.
  • À 13 h, madame Renée Roussel, nous parlera de son travail de coroner.
  • L’après-midi se poursuivra à 14 h avec Jacques Côté, également finaliste au Prix Saint-Pacôme 2017, qui nous dira, pourquoi il se consacre à l’écriture du polar.
  • Finalement, à 15 h, Réjean Joncas, policier retraité de la Sûreté du Québec, nous parlera de la formation que reçoivent les étudiants à l’École nationale de police du Québec.

La soirée de remise de prix aura lieu le 7 octobre à 18 h 30.

Les finalistes 2017 du Saint-Pacôme international

Les finalistes 2017 du Saint-Pacôme international

UNE 3e ANNÉE POUR LE SAINT-PACÔME INTERNATIONAL

(Saint-Pacôme, le 17 août 2017)
crédits photos de gauche à droite :
Michael Connelly © Terrill Lee Lankford
Fred Vargas © Benjamin Decoin
Don Winslow © M-A. Lenoir


Les LIQ sont fières d’annoncer, pour une troisième année consécutive, leur partenariat avec la Société du roman policier de Saint-Pacôme (SRPSP) dans le choix des finalistes du prix Saint-Pacôme International.

 

Les polars admissibles au prix international sont tous les romans policiers écrits ou traduits en français, et dont la date de publication de l’édition francophone se situe avant le 31 juillet de l’année de remise.

Les LIQ et la SRPSP sont heureuses de dévoiler les trois romans finalistes 2017 qui sont :

Jusqu’à l’impensable

de Michael Connelly

aux Éditions Calmann-Lévy

Quand sort la recluse

de Fred Vargas

aux Éditions Flammarion

Cartel

de Don Winslow

aux Éditions du Seuil

Établie par la coopérative des Librairies indépendantes du Québec, la liste repose sur les votes des libraires de toute la province.

C’est maintenant à un jury de libraires formé par les LIQ de déterminer lequel des trois finalistes recevra le prix Saint-Pacôme International 2017. L’heureux élu sera connu le 7 octobre prochain, lors du gala de la Société du roman policier de Saint-Pacôme.

Les finalistes 2017

Les finalistes 2017

16e édition du gala de la Société du roman policier de Saint-Pacôme

LES FINALISTES DU PRIX
SAINT-PACÔME 2017
SONT CONNUS

Saint-Pacôme, jeudi 17 août 2017 – Les membres du jury viennent tout juste de dévoiler les trois auteurs finalistes de la 16e édition du prix Saint-Pacôme, qui sera remis le samedi 7 octobre prochain.


PRIX SAINT-PACÔME

Les auteurs qui ont retenu l’attention des trois juges cette année sont : Marie-Ève Bourassa pour son polar Frères d’infortune publié aux Éditions VLB, Jacques Côté pour son roman Où le soleil s’éteint paru chez Alire et finalement Patrick Senécal pour L’Autre reflet  publié également chez Alire.

À noter que, pour une troisième année, le gagnant se verra remettre une bourse majorée à 3 500 $, grâce à la collaboration des Librairies indépendantes du Québec (LIQ). Les deux autres finalistes, quant à eux, recevront un montant de 500 $ chacun.

PRIX SAINT-PACÔME INTERNATIONAL

Les LIQ sont fières d’annoncer, pour une troisième année consécutive, leur partenariat avec la Société du roman policier de Saint-Pacôme (SRPSP) dans le choix des finalistes du prix Saint-Pacôme International.

Les polars admissibles au prix international sont tous les romans policiers écrits ou traduits en français, et dont la date de publication de l’édition francophone se situe avant le 31 juillet de l’année de remise. Les LIQ et la SRPSP sont heureuses de dévoiler les trois romans finalistes 2017 qui sont : Jusqu’à l’impensable de Michael Connelly  aux Éditions Calmann-Lévy, Quand sort la recluse de Fred Vargas publié aux Éditions Flammarion et Cartel de Don Winslow paru aux Éditions du Seuil. Établie par la coopérative des Librairies indépendantes du Québec, la liste repose sur les votes des libraires de toute la province.

C’est maintenant à un jury de libraires formé par les LIQ de déterminer lequel des trois finalistes recevra le prix Saint-Pacôme International 2017. L’heureux élu sera connu le 7 octobre prochain, lors du gala de la Société du roman policier de Saint-Pacôme.

PRIX SAINT-PACÔME JEUNESSE

Mentionnons également que le prix Saint-Pacôme Jeunesse sera à nouveau décerné lors de la 16e édition du gala. Une bourse de 1 500$ sera remise à l’auteur gagnant. L’an dernier, le romancier Laurent Chabin a mérité ce prix pour son roman Le canal de la peur, publié chez Hurtubise.

AUTRES PRIX

Le soir du gala, le 7 octobre, d’autres prix seront décernés, soit le prix Jacques- Mayer du premier polar pour un auteur qui s’est illustré à l’occasion de la publication de son premier roman policier, ainsi que le prix Coup de cœur décerné, pour une première année, par le grand public, alors que celui-ci peut tout simplement se rendre sur le nouveau site Internet de la SRPSP à www.romanpoliciersaintpacome.ca pour enregistrer son vote. Chacun de ces prix est assorti d’une bourse de 500 $. Les récipiendaires de ces deux prix seront connus le soir du gala. Les prix de la rivière Ouelle, destinés à récompenser des nouvelles policières d’auteurs n’ayant jamais publié, reviennent à nouveau cette année.

GALA ET SALON DU LIVRE DU POLAR

Il est à noter que la soirée du gala aura lieu encore cette année au centre municipal de Saint-Pacôme, le samedi 7 octobre à 18 h. C’est toutefois la veille qu’aura lieu le lancement de cette fin de semaine du polar,  alors que Claude Poirier, dont la réputation de communicateur n’est plus à faire, prononcera une conférence en soirée à l’église de Saint-Pacôme. Les billets pour assister à cet évènement seront disponibles au début septembre.

La SRPSP est également heureuse de la tenue du premier salon du polar le samedi 7 octobre en journée. Au programme, des livres bien sûr, mais aussi des allocutions de divers intervenants du monde policier et du domaine du polar. Le salon se tiendra à l’église de Saint-Pacôme. Détails à suivre.

En terminant, rappelons que le gagnant du prix Saint-Pacôme 2016 est l’auteur André Jacques pour son roman La bataille de Pavie  paru aux Éditions Druide.

Pour information, vous pouvez contacter le 418 852-2356 poste 206 ou écrire à info@romanpoliciersaintpacome.ca

 

 

Lancement 2017 • UNE ANNÉE QUI PROMET!

Lancement 2017 • UNE ANNÉE QUI PROMET!

Entrevue à la radio de Radio-Canada Rimouski : écouter ici

Entrevue à CHOX : écouter ici

UNE 16e ANNÉE QUI PROMET!

(Saint-Pacôme, le 11 juillet 2017)Grâce à plusieurs partenariats et contributions financières, la Société du roman policier de Saint-Pacôme (SRPSP) aura une 16e année pleine de nouveautés. Cette année, c’est sur deux jours que se tiendront les activités entourant le Gala 2017, soit le vendredi 6 octobre en soirée et le samedi 7 octobre toute la journée.


SALON DU POLAR

Rendue possible grâce à un financement de 2 000$ de l’Entente de développement culturel de la MRC de Kamouraska et du ministère de la Culture et des Communications du Québec à laquelle participent Dynaco groupe coopératif et la Commission scolaire Kamouraska-Rivière-du-Loup, cette première édition du Salon du polar débutera en matinée le 7 juillet à l’église de Saint-Pacôme, alors qu’une dizaine de kiosques y seront installées, regroupant ainsi des spécialistes du monde policier ou de la littérature. Coroner, policier, enquêteur et spécialistes de la littérature policière seront présents lors de l’évènement. La tenue de ce Salon du polar permettra encore plus la régionalisation des activités de la SRPSP tout en ouvrant les portes de la littérature policière à un large public.

C’est toutefois la veille qu’aura lieu l’ouverture de cette fin de semaine du polar, alors que celui qui est connu du grand public québécois comme « Le négociateur », Claude Poirier, personnalité de renom dans le monde policier et des enquêtes, prononcera une conférence en soirée à l’église de Saint-Pacôme. Les billets pour assister à cette soirée seront en vente très bientôt.

LES LIBRAIRIES INDÉPENDANTES DU QUÉBEC

La SRPSP et les Librairies Indépendantes du Québec (LIQ) seront partenaires pour une troisième année. En plus de venir, encore une fois, bonifier le Prix Saint-Pacôme d’un montant de 500$, la LIQ fera connaitre le top 5 du Prix international le 23 juillet prochain, alors que le grand gagnant sera dévoilé le soir du Gala, le 7 octobre. De plus, la LIQ, via le réseau des librairies indépendantes, fera la promotion des différents prix remis lors de la soirée du 7 octobre. Cette association privilégiée permettra à la SRPSP d’avoir pignon sur rue partout au Québec.

ENQUÊTRE THÉÂTRALE

Les nostalgiques des rallyes-enquêtes de la Société du roman policier seront heureux d’apprendre qu’une enquête théâtrale déambulatoire se tiendra les dimanches soir, du 30 juillet au 20 août, en collaboration avec le Théâtre de La Bacaisse. Deux départs auront lieu chaque dimanche soit à 18 h 30 et 20 h 30, beau temps mauvais temps. Une contribution volontaire de 10 $ est suggérée.

La mort suspecte du meunier Roger Bruleau a toutes les apparences d’un meurtre. Pour résoudre l’énigme, le détective responsable de l’enquête, a décidé de s’entourer des meilleurs enquêteurs de la province… c’est à dire vous. Les participants seront invités à tenter de résoudre l’énigme après avoir rencontré les suspects dans l’affaire et entendu leurs versions des faits, accompagnés par le guide-enquêteur.

Les suspects seront interprétés par les comédiens du Théâtre de la Bacaisse qui présentent durant la même période au Théâtre des Prés de Saint-Germain la pièce de théâtre La chasse. Il s’agit de Philippe Rivard, Nicola Boulanger et Marie-Pier Lagacé. Marc-Olivier Dugas-Pelletier jouera le détective qui accompagnera la foule de station en station. Le texte est de Maurice Gagnon. Mélissa Bouchard signe la mise en scène. La scénographie est de Sonia Pagé. La solution sera dévoilée à la fin de la saison. Le projet bénéficie d’une subvention dans le cadre de l’Entente de développement culturel de la MRC de Kamouraska. Pour plus d’informations du la production, vous pouvez visiter le site web du Théâtre de la Bacaisse :www.bacaisse.com

NOUVEAU SITE INTERNET & COUP DE CŒUR

La Société du roman policier de Saint-Pacôme avait en début d’année 2017 le projet d’un site Internet à son image. Pour sa première année d’existence, il sera en constante évolution, alors que les archives, hébergées sur le site Internet de la municipalité de Saint-Pacôme, y seront transférées progressivement. De plus, cette année, le choix du coup de cœur du public se fera via le nouveau site Internet de la Société du roman policier. Le public est invité à se rendre au www.romanpoliciersaintpacome.ca pour en savoir plus sur les titres en lice et la façon de procéder pour voter. Le Prix Coup de cœur sera remis lors du Gala du 7 octobre à l’auteur qui aura reçu la meilleure appréciation.

ORIFLAMMES ET PANNEAU

L’an dernier, lors du 15e anniversaire du Gala, la SRPSP a dévoilé quinze (15) oriflammes mettant en valeur tous les récipiendaires du Prix Saint-Pacôme depuis sa création en 2002. Chacune reprend une courte phrase, choisie par l’auteur et tirée du livre gagnant. Ce projet a été rendu possible grâce au financement de l’Entente de développement culturel de la MRC de Kamouraska et du ministère de la Culture et des Communications du Québec à laquelle participent Dynaco Groupe coopératif et la Commission scolaire Kamouraska-Rivière-du-Loup, avec la collaboration du Comité de développement de Saint-Pacôme et de la municipalité de Saint-Pacôme. Les oriflammes seront installées au cours des prochaines semaines dans le cœur du village. Finalement, dans le cadre de l’exposition annuelle de photos au Belvédère de la Croix, la municipalité de Saint-Pacôme installera un panneau sous forme de mosaïque présentant les quinze gagnants du Prix Saint-Pacôme. Ce faisant, la SRPSP aura une visibilité accrue un peu partout sur le territoire de la Capitale du roman policier!

-30-

Gala du roman policier 2016, les résultats !

Gala du roman policier 2016, les résultats !

André Jacques

ANDRÉ JACQUES,

GRAND GAGNANT DU PRIX SAINT-PACÔME

Saint-Pacôme, le 1er octobre 2016 – La quatrième nomination d’André Jacques comme finaliste au Prix Saint-Pacôme aura été la bonne. Au terme de la 15e remise de prix organisée par la Société du roman policier (SRPSP) le samedi 1er octobre, il remportait le grand prix

Lire la suite Lire la suite